jeudi 2 octobre 2008

Pour Sarkozy, la presse gratuite…

...c'est vraiment de la merde !


Va pourtant falloir lui expliquer, un jour, que la presse gratuite ça n'existe pas !

D’un point de vue économique, le lecteur de « gratuits » paye en réalité son journal par l’attention qu’il porte aux publicités qui y sont publiées. Le journal « gratuit » n'a donc rien de gratuit ! C'est un journal dont la réalisation est payée par des annonceurs qui l’échangent ensuite aux lecteurs contre leur attention.

En précisant "je crois dans l'avenir de la presse payante car je crois dans la valeur de l'information vérifiée, analysée, triée, hiérarchisée" (cliquez pour lire le discours en intégralité), et même s'il dit le contraire, notre cher président opère un distinguo mensonger entre presse « classique » et presse « gratuite ». Il fait reposer la qualité de l'information sur son prix d'achat final, ce qui est inepte !

Pourtant, depuis Smith et sa Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations publié en 1776, les économistes savent que la valeur d’un bien ne se mesure pas au prix que le consommateur final est prêt à mettre pour l’acquérir.

A l’heure d’Internet, cela n’a sans doute jamais été aussi vrai… Reste à en informer Nicolas Sarkozy !

3 commentaires:

insulte a dit…

Sacré Nico!

mhd a dit…

Tu m'étonnes !

gularu a dit…

Entre la pub sur le service public et maintenant la presse, il veut réforme tous les médias alors qu'ils sont déjà à ces pieds. Il ferait mieux de rehausser mon APL pour que je puisse payer ma licence de sport cette année...


annuaire gratuit